Bonjour les amis ! J’espère que tout va pour le mieux pour vous en ces semaines de rentrée, et que malgré un éventuel petit coup de blues post-vacances, vous arrivez à tenir le cap et à faire semblant de sourire devant collègues et clients. Si ce n’était pas le cas, peut-être serait-il temps de songer à un avenir plus radieux en reprenant votre vie en main, par exemple. De mon côté, je suis au fond du gouffre… Non je plaisante, je vais bien :) . Mais tout de même, ceux qui lisent Visapour régulièrement (#kisslove my friends) auront remarqué que ces derniers mois furent synonymes de grands changements. Pour les infidèles, l’information principale à retenir est que depuis le mois d’avril, j’ai quitté le Cambodge.

Oui.

-Long soupir-

Je t’imagine avec tes grands yeux écarquillés et remplis d’incompréhension :

Mais POUR-QUOI ? Pourquoi es-tu parti de ce superbe pays où il fait beau toute l’année, et dans lequel tu passais ta vie à la piscine et à la plage?!

Alors oui, je ne vous cache pas avoir laissé couler quelques larmes dans l’avion me ramenant vers la France. Mais cette décision fut mûrement réfléchis (ou pas).

Il était temps d’évoluer professionnellement. Tout simplement.

Rassurez-vous, je suis en train de préparer la suite de mon aventure et j’espère avoir un déluge de nouvelles chroniques du bout du monde à partager avec vous le plus tôt possible. En attendant, sachez que mon été fut rayonnant puisque je l’ai passé sur les routes des États-Unis, un superbe voyage que je vous invite à découvrir sur le blog aussi.

Les bonnes choses ayant toujours une fin, je suis désormais revenu dans ma belle Bretagne et oh malheur ai-je du temps pour me remémorer ces derniers 18 mois d’expatriation en Asie… C’est à cet instant précis d’ailleurs, que l’histoire prend une tournure assez discutable, puisque, plus que tout le reste, j’étais actuellement en train de me faire remarquer à quel point les fruits exotiques pouvaient me manquer !

Oui. Une liste de fruits exotiques. C’est de ça dont je vais vous parler aujourd’hui (Si vous n’aviez pas encore assimilé le fait que cet article est loin d’être le plus philosophique du blog, je ne peux plus rien pour vous). Il faut dire qu’en orient, j’avais pu découvrir toute la panoplie de ces fameux fruits qui n’existent pas, ceux dont nous parlait Florence Foresti en 2006. Alors attention, sur la liste, ils sont loin d’être tous mémorables. Certains peuvent même être dangereux pour le commun des occidentaux que nous sommes. Mais dans la globalité globale, l’Asie regorge de fruits succulents, et il serait dommage de s’en priver. Prenez donc note pour votre prochain séjour en Asie, car voici ma liste de fruits exotiques qu’il faut absolument avoir goûté avant de mourir.

1. La mangue

Un classique. Premier sur la liste, on la connaît bien en Europe, c’est la mangue ! J’aime l’appeler la pomme de l’Asie, tellement celle-ci est répandue, disponible toute l’année et utilisée à toutes les sauces. Car oui, en plus des mangues bien mûres et bien juteuses, sachez qu’au Cambodge, on la trouve (et préfère) souvent VERTE ! La mangue se mange croquante et pas du tout juteuse. Rassurez-vous, on l’accompagne de sel et de piment pour relever son goût. Si la langue peut s’habituer à ce mélange, vos intestins eux ne s’en remettrons probablement jamais.

La mangue

2. Le rambutan

Vous connaissez le litchi ? Et bien je vous présente sont cousin, le rambutan. On pourrait aussi le surnommer le lytchee à poil. Niveau goût, on se rapproche sans surprise du lytchee, mais ici la peau du noyau à tendance à rester coller au fruit et lui donner un arrière goût désagréable. (photo CC BY-SA Aria Belli)

Le Rambutan

3. Le longane

Toujours dans la famille des lytchees, voici l’autre cousin, le longane. Plus petit, avec un goût plus sucré, il fait parti de mon top 5 sur la liste de mes fruits exotiques préférés. (Photo CC BY Qwan718)

Les longanes

4. La noix de coco

Pas très original me dis-tu ? Oui sauf qu’ici, la noix de coco est jeune, et donc verte. On peut parfois manger sa chaire en dessert avec du sucre et du riz, mais dans 95% des cas, on s’y intéresse surtout pour son eau. Car oui, la coco est pleine d’eau et celle-ci est réputée extrêmement bonne pour la santé. Je ne sais pas si c’est vrai, mais c’est en tout cas extrêmement bon et rafraîchissant.

La noix de coco

5. Le mangoustan

Définitivement un autre favoris sur la liste, le mangoustan. Il a tout pour lui. Il est beau, il est bon, on ne peu plus s’en passer après l’avoir essayé. Il a la taille d’une petite pêche, de couleur violette et avec un enveloppe assez dure. Derrière celle-ci se cache une chaire blanche à la fois sucrée et acidulée, lui valant son surnom de « Queen of fruits ». (Photo CC BY-SA Edsel Little)

Le mangoustan

6. Le durian

À toute reine son roi, voici mesdames, messieurs, le durian. Le « King of fruits » obtient un avis plus que partagé auprès des voyageurs. Il faut dire qu’il sait se faire remarquer… L’odeur immonde sur les marchés de rue ? Non ce n’est pas un rat crevé, c’est juste un durian. Un bon durian doit s’avoir s’exprimer avec force. Oignons pourris, pieds transpirants, tripes au soleil, essence, on lui retrouve de nombreux parfums, parfois curieux, soit. Et en bouche alors ? Et bien c’est la même chose, il faut l’avoir goûté pour vouloir l’adopter, ou pas ! Personnellement j’adore (oui, il n’y a pas de blague ici). Sa texture crémeuse comme du beurre, son goût de … je ne sais pas, de durian, bref, croyez-le ou non, mais je donnerais beaucoup pour avoir un bon durian ici en Bretagne. (Photo CC BY Francis Cheung)

Le durian

7. La goyave

La goyave est de ces fruits qui m’ont toujours fait rêver. Le nom seul est une invitation au voyage, à l’exotisme. Alors imagine la joie que j’ai pu ressentir la première fois où j’ai pu y goûter. Et bien, … une goyave, non, … ce n’est pas très bon ! Elle a l’allure d’un grosse pomme verte, elle est dure, pâteuse et le goût franchement… ??! Bémol, en jus pressé, elle remonte légèrement dans mon estime. (Photo CC BY Mauroguanandi)

La goyave

8. Le fruit du dragon

Encore un fruit plutôt fort en marketing. À sa création, il a dû s’imaginer :

Bon, je n’ai pas beaucoup de goût, comment vais-je faire pour que les gens aient tout de même envie de m’acheter à un prix très cher ?

Pas peu malin, il s’est habillé d’une superbe enveloppe rose et verte qui, effectivement, en fait de lui le plus beau de cette liste de fruits exotiques. (Photo CC BY John Loo)

Le fruit du dragon

9. Le fruit du jacquier

Lui, il voit les choses en grand. C’est le fruit le plus gros du monde ! On en mange sa chaire jaune au goût sucré et légèrement acidulé. (Photo CC BY Alex Popovkin)

Le fruit du jacquier

10. Le fruit serpent

Après le dragon, voici le serpent ! Décidément, ils sont poétiques ces asiatiques. Il faut dire que ce fruit, issu d’un petit palmier, à la peau qui ressemble à des écailles. Pour ce qui est du goût, je reste partagé. Il est très acide, mais possède ce petit truc qui vous donne envie de continuer à en manger malgré tout. (Photo CC BY-SA Jason Emery)

Salak

11. Le fruit de la passion

Bien connu également. Mais tellement bon ! Et lorsque l’on sait que de ce côté du monde, on peut s’en offrir des kilos pour quelques euros, et bien on en devient très vite accro. (Photo CC BY-SA Andrew Nash)

Fruits de la passion

12. La sapotille

Voici un fruit bien étrange. Il a l’allure et la consistance d’une grosse prune jaune, mais un goût me rappelant le caramel, ou en tout cas un dessert, mais pas du tout un fruit. Je n’ai pas eu l’occasion d’en consommer énormément durant mon expatriation en Asie, mais voilà un fruit que j’ai trouvé très intéressant et qui mérite sa place sur cette liste. (Photo CC BY Forest and Kim Starr)

La sapotille

13. La papaye

Elle peut atteindre une taille imposante, semblable à un gros melon jaune. Sa chaire est orangée et particulièrement bonne si on la consomme exactement au bon moment. Laissez-là mûrir ne serait-ce qu’un jour de trop, et voilà qu’elle s’entache d’une forte odeur de fromage très désagréable. Aussi, comme la mangue, les asiatiques aiment la manger verte, en salade, et pour le coup, c’est plutôt pas mal du tout. (Photo CC BY-SA Tatters)

La papaye

 14. Le feijoa

Une sorte de petite goyave encore moins bonne que sa semblable… Tout est dit. (Photo CC BY Pingked)

Le feijoa

15. La fleur de banane

Ce n’est pas un fruit, mais sachez qu’en Asie, on consomme la fleur de banane. Celui ou celle qui recherche une expérience culinaire originale trouvera son bonheur dans certaines salades dont elle est l’ingrédient principale. Amateurs de saveurs amères, vous allez ici vous régaler. (Photo CC BY Maria Keys)

Fleur de banane

Sur cette liste de fruits exotiques, on aurait pu en citer d’autres. Évidemment l’ananas, la banane, le pomélos ou encore le tamarin. Mon top 3 ? Et bien le durian reste et restera ma plus belle découverte en matière de fruits exotiques bizarres et fascinants, à égalité avec le mangoustan pour sa douceur et suivi de près par le fruit de la passion, car c’est trop bon !

Et vous de votre côté ? Quels sont vos préférés ? À moins que vous n’ayez eu la chance de découvrir d’autres fruits exotiques qu’il faille absolument ajouter à cette liste ?

Abonnez-vous à la newsletter du blog
Soyez averti des dernières news du blog, articles, photos et vidéos. Zéro spam.

A propos de l'auteur

Breton d'origine, je pars étudier dans le grand nord en Finlande en 2011. C'est le déclic. Plus que le simple voyage, j'aime poser mes valises dans une contrée lointaine et partager la vie des locaux. Grèce, Nouvelle-Zélande, Cambodge et désormais les USA, la vie d'expatrié n'a jamais été aussi excitante. Je garde une trace de ces tranches de vie à travers ce blog et je partage photos, vidéos, infos & conseils pour celui qui souhaite se lancer dans l'aventure ou tout simplement s'évader quelques instants.

Articles similaires

11 Réponses

  1. Bettina

    Je rentre aussi tout juste de 18 mois au Cambodge ! Où habitais-tu (je compte bien lire ton blog pour me rappeler de bons souvenirs :) ??
    Et cette liste me fait rêver et saliver – sauf pour le durian, ça ne m’y suis jamais fait … 😉 par contre le mangoustan, la papaye et le fruit du dragon (le rose, beaucoup plus sucré) me manquent terriblement !

    Répondre
  2. Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

    Ahh je salive…pour ma part, un énorme coup de coeur pour le longane, le rambutan et le fruit du dragon :) Je réussi à en trouver ici parfois au Québec. Le fruit du dragon dans les épiceries régulières et les deux autres dans le quartier chinois. Mais ils sont tellement chers! Pas encore osé goûter au durian :S

    Répondre
    • Tugdual PAUL

      Le longane, j’adore aussi ! Par contre les deux autres, je suis partagé haha. Je pense qu’on trouve de plus en plus de ces fruits dans nos grandes villes occidentales, mais malheureusement oui il faut y mettre le prix. Pour le durian, il faudra tout de même essayer au moins :p À bientôt Rachel.

      Répondre
  3. Lepi

    Pour un asiatique l’odeur du Durian n’est pas non seulement horrible mais délicieux contrairement au camembert par exemple.

    C’est qu’une interprétation du cerveau sans doute. Par exemple après avoir fait une indigestion au Burkina Fasso, en revenant en France le coca avait pour moi l’odeur et le goût de la … rouille :)

    Répondre
    • Tugdual PAUL

      C’est tout à fait vrai Lepi 😉 Cela dit rassure toi, pour certains européens (et plus qu’on ne le pense, j’en fais parti) le durian n’a pas une odeur infecte.

      Répondre
  4. Rory

    J’ai découvert hier les fruits de mangoustinier et c’est incroyablement bon !!
    Le durian je trouve cela bon et je ne trouve pas que ça pue, franchement… peut-être quand il y en a en grosse concentration sous le cagnard, peut-être ? En tous cas ça m’a donné envie de gouter d’autres fruits exotiques, je vais en profiter tant que je suis au Cambodge !
    (Et sinon merci pour l’article sur « éviter la foule à Angkor », je vais tenter de le mettre en application ce week-end… et j’ai ma moto ça devrait aider :) )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.