Depuis Moab, petite bourgade américaine pleine de charme et base arrière de nos visites ces derniers jours, nous étions sur le point de conclure avec notre dernier parc national de l’Utah : Canyonlands. Et pour être honnête, après la formidable découverte de Arches National Park les deux jours précédants, j’étais certain que nous n’allions pouvoir trouver ni plus impressionnant, ni plus beau que ce que nous avions pu admirer juste auparavant.

Et c’est alors que Canyonlands s’est présenté sur notre route. Vous savez en même temps, que l’Amérique est réputée pour faire les choses en grand. Et elle était douée pour ça il y a déjà plusieurs millions d’années. Canyonlands aura donc bien été encore plus impressionnant et encore plus beau que les étapes précédentes de ce road trip dans l’ouest américain. Je vous laisse en juger par vous-même.

Island in the sky

Depuis Moab, nous avons roulé une cinquantaine de kilomètres avant d’atteindre l’entrée de Canyonlands. Et une chose est certaine, on n’appelle pas cette région « la terre des canyons » pour rien. Nous n’avons effectivement exploré qu’une infime partie de cet énorme parc national, celle que l’on surnomme poétiquement « Island in the sky » -l’île dans le ciel. Ici, on a clairement la tête dans les nuages, ou devrais-je dire au dessus des nuages.

L’altitude, mais surtout la configuration des lieux vous donne parfois le sentiment d’observer des paysages depuis un avion ! Mais non, vous avez bien les pieds sur terre, sur la terre de l’île dans le ciel. C’est beau. Je sais. Merci.

Canyonlands

Une fois n’est pas coutume, les américains ont pensé à tout en créant une superbe route panoramique vous transportant de points de vue en points de vue. Évidemment, une seule journée pour découvrir un tel endroit, c’est bien trop court ! Et j’aurais sincèrement aimé pouvoir y passer ne serait-ce qu’une journée supplémentaire afin de goûter à la poussière des randonnées de Canyonlands.

Mais ayant pris du retard sur d’autres parcs nationaux en début de road trip, nous ne pouvons plus nous permettre cet écart. À défaut, nous allions rester admirer, seuls et dans un silence envoûtant, le superbe coucher de soleil qui se laisse tomber chaque jour sur cette terre de feu. Canyonlands, nous reviendrons !

Canyonlands, en pratique

  • Prix – Canyonlands est inclus dans le pass annuel des parcs nationaux aux USA (80USD). Si vous ne souhaitez pas faire l’acquisition de ce pass, le prix pour une voiture est de 25USD.
  • S’y rendre – Canyonlands possède 3 principales entrées, qui ne sont malheureusement pas connectées entre elles,  Island in the Sky, The Needles et The Maze. Si vous souhaitez pouvoir tout explorer, il vous faudra bien plus d’une seule journée. La voiture est indispensable et les routes principales sont bonnes. Les pistes en revanche peuvent être dangereuses donc ne pas hésiter à demander des informations aux rangers à votre arrivée.
  • Y dormir – Tout comme Arches National Park, il n’y a aucune structure en dure à l’intérieur du parc, en revanche il y a plusieurs site de camping.
  • + d’infos – Retrouvez tous ce dont vous avez besoin pour préparer votre visite à Canyonlands sur le site officiel du parc.

Il est dure de comparer les différents parcs nationaux que j’ai pu découvrir lors de ce road trip américain, mais s’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait bien celui de Canyonlands.

Abonnez-vous à la newsletter du blog
Soyez averti des dernières news du blog, articles, photos et vidéos. Zéro spam.

A propos de l'auteur

Breton d'origine, je pars étudier dans le grand nord en Finlande en 2011. C'est le déclic. Plus que le simple voyage, j'aime poser mes valises dans une contrée lointaine et partager la vie des locaux. Grèce, Nouvelle-Zélande, Cambodge et désormais les USA, la vie d'expatrié n'a jamais été aussi excitante. Je garde une trace de ces tranches de vie à travers ce blog et je partage photos, vidéos, infos & conseils pour celui qui souhaite se lancer dans l'aventure ou tout simplement s'évader quelques instants.

Articles similaires

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.